Linkedin
Analyse mouvements

Posture de l’arbre Wu : développer l’ancrage

arbre Wu

Premier style traditionnel approfondi

Lors de mes nombreux séjours d’étude en Chine, j’ai été initié aux cinq styles majeurs de tai chi chuan. Mes premiers voyages furent plutôt consacrés à l’étude de formes syncrétiques modernes (mélange de plusieurs styles de tai chi chuan). J’ai ensuite pu aborder les styles traditionnels. Le premier style que j’ai réellement approfondi fut en fait le style Wu de Shanghai. Le président du jury, lors de mon examen en juin 1991, était le Professeur Zhang Wenguang, sommité du tai chi chuan en Chine. Je reçus de ses mains mon premier diplôme (graduation) de l’Université d’Education Physique de Pékin.

arbre Wu

Arbre Wu : description

L’arbre Wu est la posture matricielle du style Wu de tai chi chuan. Les pieds sont écartés à la largeur des épaules. Les genoux sont fléchis sans forçage. On s’assied dans son bassin. La colonne est étirée souplement. Le corps s’ouvre aux trois niveaux :

  • bassin
  • poitrine
  • visage.

Cette posture, également appelée posture tai chi, favorise la prise conscience des oppositions. La pratique régulière permet de les rendre complémentaires. L’adepte les unifie dans un dynamisme intégrateur. La souplesse moelleuse dont il fait preuve provient du jeu permanent entre tonus et détente.

Arbre Wu  : compléments

Le pratiquant, tel un arbre, développe d’abord ses racines. L’ancrage retrouvé lui fournit un appui pour s’élever vers le ciel. Le tronc, semblable à une antenne, permet alors de recevoir et d’émettre. L’être ré-humanisé redevient ainsi un intermédiaire entre Ciel et Terre. Le pratiquant imagine trois ballons. Assis sur un ballon, il appuie ses paumes sur deux autres ballons. Ces images lui permettent de développer un lien particulier avec la terre. Progressivement, il trouve des appuis intérieurs surprenants. Notons en effet que les paumes se situent juste à hauteur du champ de cinabre inférieur. Cette région est le siège de l’énergie primordiale. Elle correspond également au centre de gravité du corps.

Pour approfondir