Linkedin
Analyse mouvements

Coup de pied Sun – Forme des 10 de tai chi chuan

coup de pied Sun

Coup de pied Sun : apports ? Cette technique répond aux mêmes principes que les autres mouvements. La lenteur et la continuité sont tout d’abord de mise. Toutes les parties du corps sont par ailleurs coordonnées avec la respiration et l’intention. Le geste est également initié à partir du bas et de l’intérieur. L’axe vertical est en outre conservé. La détente est elle aussi présente. Équilibre, souplesse et tonus sont ainsi développés. Dans le coup de pied Sun, le pratiquant perçoit davantage le bien fondé des principes du tai chi.

coup de pied Suncoup de pied Suncoup de pied Suncoup de pied Sun coup de pied Suncoup de pied Suncoup de pied Suncoup de pied Sun

Coup de pied Sun : description

Prendre d’abord le temps de sentir l’appui de l’entièreté de la plante du pied au sol. Puis être attentif à la sensation d’assise dans le bassin. Veiller particulièrement à relâcher les épaules et la poitrine. Poser le regard à l’horizon. Ensuite, monter le genou en ouvrant le bassin, la poitrine et le visage. À la fin, étendre simultanément les jambes, les bras et le regard tout en poussant le sommet du crâne vers le haut. La phase yang est ainsi à son maximum d’intensité. Le yang n’est pas absolu, il contient en son sein une parcelle de yin.

Le pratiquant enchaîne la phase de rassemblement sans discontinuité. Le bassin, la poitrine et le visage se referment progressivement. L’énergie se rassemble. Le souffle descend. L’élève exerce d’abord un seul côté du corps puis l’autre. Lorsqu’il se sent à l’aise, il alterne gauche et droite.

Coup de pied Sun : compléments

Cette technique illustre remarquablement le rassemblement de l’énergie dans le bas-ventre et son expansion simultanée dans toutes les directions. Elle requiert, tout autant qu’elle développe, une ouverture extraordinaire. Elle montre également toute l’importance de l’imagination active. En effet, la moindre appréhension entraîne de légers déséquilibres et des ruptures dans le mouvement.

L’enseignant doit veiller à privilégier la justesse plutôt que les effets spectaculaires. Un coup de pied haut est le résultat d’un travail de diverses qualités soutenues par une technique incorporée. Elle évite toute compensation :

  • tassement de la colonne
  • déhanchement
  • bascule du bassin

Pour approfondir

Crédit photo : Almereca