Linkedin
Réflexions

30ème stage d’été de tai chi chuan : « cuvée spéciale »

Trente - stage d'été

Trente ans déjà

Dans moins de deux semaines, nous démarrerons notre 30ème stage d’été de tai chi chuan. Ce stage se déroulera du 29 juillet au 02 août dans le cadre magnifique de l’Abbaye de Saint-Denis.

Ces trente années de pratique, de recherche et de transmission m’ont emmené bien plus loin que je ne l’aurais imaginé. Mes nombreux séjours d’étude des arts internes en Chine prennent de plus en plus de sens grâce aux échanges avec des collègues chercheurs dans diverses disciplines. L’utilisation du tai chi chuan avec des sportifs, des artistes et aujourd’hui des managers me permet de mieux comprendre ce qui fonctionne  réellement dans cette pratique.

Le choix des matières de cette année spéciale favorisera l’immersion dans le flux des arts internes afin d’en assimiler le meilleur.

Ouvert à tous

Pour les débutants, ce sera l’opportunité, grâce à notre pédagogie développée ces dernières années, de percevoir rapidement les principes actifs du tai chi chuan et leur mise en oeuvre dans la vie quotidienne. L’ancrage, la centration, la détente permettent de ré-ouvrir un espace vivant et joyeux.

Les pratiquants intermédiaires approfondiront les différentes facettes du style Yang. Ils exploreront le travail intérieur qui permet de donner vie à des formes simples d’abord, complexes ensuite. Ils apprendront à mieux habiter leurs gestes au travers des formes. Les exercices avec partenaire leur feront percevoir différents niveaux d’empathie.

Les adeptes avancés s’exerceront aux fondamentaux du style Wu de Shanghai. Ce style, en mettant l’accent sur l’étirement de la colonne vertébrale, stimule la petite circulation. Les légères sorties et reprises d’axe permettent à l’énergie de circuler aisément dans les membres (grande circulation). Le design du style Wu de Shanghai est particulièrement propice à un travail subtil avec partenaire. La pratique de la lance sera toute indiquée pour percevoir la projection dans l’espace environnant de l’onde générée à l’intérieur du corps.

Retrouver la spontanéité de l’enfant

Lorsque j’ai découvert le tai chi chuan, j’ai souvent entendu dire que l’objectif était de « redevenir comme un enfant ». Aujourd’hui, je réalise au plus profond de mon être la pertinence de cette formule.

Je constate en effet chez moi et chez ceux qui pratiquent au sein de notre École une curiosité, une ouverture à l’altérité, une capacité de se laisser absorber, une envie de partager que nous avions perdues et que nous retrouvons. Ensemble, nous jouons, nous communions avec la nature, nous rêvons.

inscription stage d'été 2017

1 Comment

Comments are closed.