Linkedin
Analyse mouvements

La quintessence Wu – Qi gong et nei gong tai chi Wu

quintessence Wu

Quintessence Wu conclut le Wu gong du tai chi Wu. Cette série de 5 exercices permet aux débutants de se familiariser avec les principes du tai chi chuan. Elle introduit à la manière particulière de les vivre et de les appliquer dans le style Wu. Pour les plus avancés, ces 5 exercices représentent un moyen privilégié d’approfondir le travail intérieur au travers un ensemble de gestes d’une simplicité déconcertante. En outre, le Wu gong nécessite très peu d’espace. Pourtant, de manière paradoxale il ré-ouvre un espace intérieur inimaginable.

quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu quintessence Wu

Quintessence Wu : description

Débuter avec le mouvement d’ouverture. Ensuite, pivoter sur le talon droit et avancer le pied gauche. Les coudes s’ouvrent pendant le transfert du poids sur la jambe avant. Ce mouvement est induit par une ouverture de la cage thoracique. Revenir à la position de départ et recommencer de l’autre côté.

La posture « pas de l’arc » en style Wu est tout à fait typique. Elle se caractérise par le tronc penché vers l’avant. Le buste est ainsi dans le prolongement de la jambe arrière. Une ligne inclinée relie le talon arrière et le sommet de la tête. La jambe arrière est ainsi plus tendue que dans le style Yang et le pied arrière moins ouvert.

Le style Wu provient du style Yang. Le fondateur l’a enrichi par divers apports. On y reconnaît notamment l’influence de la lutte chinoise.

Quintessence Wu : compléments

Cet exercice conclut la série de cinq exercices conçue par Men Hui Feng. Celle-ci constitue la première étape d’une remarquable approche pédagogique. Lors de cette étape, le pratiquant se pose, devient présent à ce qu’il fait. Il développe ensuite ses racines, son axe. Il retrouve son espace qu’il va ensuite habiter et animer. Le souffle y circule alors sans entrave. L’énergie coule le long de l’axe vertébral et se meut du centre vers la périphérie. La pratique régulière permet d’amplifier les échanges entre le pratiquant et son environnement.

Pour approfondir