Linkedin
Lectures

Hypersensibilité et conscience élargie

L’hypersensibilité et l’introversion possèdent bien des atouts. Elles permettent entre autres une pratique plus aisée de l’exploration des profondeurs, une aptitude accrue à la méditation, une propension à la contemplation. Personnellement touchée par ces phénomènes, Marie-France de Palacio s’interroge sur les états de conscience élargie 4ème de couverture.

Extrait pp. 50-55

Devenir ce que nous sommes, c’est faire accéder notre existence à cette essence idéale que nous contenons en nous, et à laquelle nous devons tendre. Ce qui suppose d’abord d’être en mesure d’identifier l’image, de ne pas se laisser illusionner par un faux reflet, mais d’en saisir la vérité, notre vérité. Ensuite toute notre vie doit (idéalement !) se conformer à l’image de cette quintessence parfaitement réalisée, concrétisée. (…)

L’homme, par ces expériences où il fait connaissance avec son essence, n’est pas seulement libéré de ses détresses existentielles (il existe enfin par lui et pour lui), mais il est désormais en mesure de retrouver un place dans le monde (…)

Se poser la question du sens engage sur la voie de la transcendance, comme si l’homme ne trouvait toujours au bout de son cheminement qu’une sortie par le haut (…) On aura remarqué l’enjeu : si je ne trouve pas par moi-même la réponse à cette question essentielle, j’en serai réduit à la solution prémâchée que m’apporteront les autres. Or, en ce domaine, l’enrégimentement sournois des consciences est très habile ; on vous propose des solutions avant même que le problème ne se pose à vous ; voilà qui dispense de penser, de s’interroger, et qui propose en même temps une survie où le matérialisme a réponse à tout (…)

Non seulement, l’homme qui ne part pas en quête de sens, sombre au mieux dans la névrose, au pire dans la psychose, mais curieusement, la déficience du côté de l’âme affecte le corps (…) nulle guérison réelle ne peut avoir lieu s’il n’y a pas un changement radical de paradigme. Reste à imaginer une médecine qui intègre la fameuse “recherche du sens”.

Retrouvez ce livre ici