Linkedin
Analyse mouvements

Donner un coup de pied Wu – 6ème technique fondamentale

donner un coup de pied Wu

Donner un coup de pied Wu répond aux mêmes critères que les autres mouvements. La lenteur et la continuité deviennent alors particulièrement exigeantes. L’équilibre, la souplesse, le tonus et la coordination sont par ailleurs stimulées. Cette technique exige, tout autant qu’elle induit en fait, une conscience aiguisée du corps entier.

Donner un coup de pied Wu

Donner un coup de pied Wu : description

Démarrer par le mouvement d’ouverture. Continuer avec la prise de balle. En appui sur une jambe, monter le genou. Synchroniser ce mouvement avec la montée des deux bras. Les mains se trouvent ainsi en face du visage, paumes tournées vers l’extérieur. Étendre simultanément la jambe et les deux bras.

Donner un coup de pied Wu : compléments

La phase de préparation est très importante pour l’équilibre du mouvement. Lors de la prise de balle, le pratiquant imagine son pied d’appui comme une ventouse. Il perçoit le contact de l’ensemble de son pied avec le sol ainsi que le creux central. Il s’installe dans son bassin. Lorsqu’il monte le genou, il est attentif à conserver les deux hanches au même niveau et garde les épaules relâchées.

Le pratiquant plus avancé ressent sa balle intérieure. Celle-ci se dilate lors du coup de pied et se contracte lors de la prise de balle. Dans la phase finale du coup de pied Wu, l’adepte avancé s’étire dans toutes les directions :

  • jambe d’appui
  • jambe du pied qui frappe
  • les deux bras
  • la colonne vertébrale.

Cet étirement se fait sans raideur. L’adepte a l’impression que “quelque chose” s’étend plus loin que son corps physique. Ces mouvements de montée-descente et expansion-rassemblement se réalisent dans chacun des trois centres (champs de cinabre) :

  • bassin
  • poitrine
  • visage.

Il s’agit donc des mouvements fondamentaux du souffle qui circule d’autant mieux lorsque chaque partie du corps est “déliée”.

Cette technique, comme les autres d’ailleurs, se clôt par le mouvement de fermeture. Le pratiquant peut également choisir d’enchaîner sur une ou plusieurs autre(s) techniques.

Pour approfondir