Linkedin
Lectures

L’apprentissage des techniques corporelles

La modernité, marquée par l’extension des domaines du virtuel et de l’immatériel, n’en rejette pas pour autant les corps et les techniques corporelles.
Les technologies questionnent aussi les façons d’apprendre, d’entraîner et d’améliorer ces techniques corporelles. Dans le même temps, cette dimension corporelle se révèle présente et fondamentale jusque dans nos actes en apparence les plus abstraits et désincarnés 4ème de couverture de cet ouvrage collectif.

Extrait (Marc Durand) pp.34-39

Les images mentales constituent la source de production et d’acquisition des habilités motrices, d’où un recours à des démarches sollicitant ces images mentales pendant l’apprentissage (…)

Notre système cognitif a une capacité relativement faible de traitement des informations (…) Comment cette faible capacité cognitive peut-elle aboutir à des coordinations adroites et ajustées ? (…) La réalisation de ces coordinations complexes s’effectue grâce à des couplages perception-action présentant des propriétés simples et directes qui épargnent le système cognitif central (…)

D’autres recherches ont également montré que ce couplage perception-action intègre des propriétés physiques de l’acteur (…) Lorsqu’il est engagé dans la réalisation de ces coordinations complexes, il ne perçoit pas le monde selon des grandeurs euclidiennes (en mètres ou en kilogrammes) mais dans un rapport de son corps et de ce monde en fonction de l’acte dans lequel il est engagé.

L’expertise dans ce cas est interprétée comme la capacité qui peut être acquise, à exploiter l’environnement comme un partenaire et à identifier des valeurs d’utilité dans cet environnement ou des offres pour l’action : nous ne percevons pas un environnement neutre et objectif mais un environnement “marchable”, “sautable”, “grimpable”, “courable”, etc. (…)

Les techniques du corps sont apprises et transmises. Elles s’acquièrent parfois sur le tas, par imprégnation, imitation des autres, mais font aussi souvent l’objet d’un enseignement spécifique ou d’une initiation. Ce que Marcel Mauss résume en disant qu’elles sont traditionnelles, en tant qu’héritages transmis de générations en générations. Enfin les techniques du corps ont une efficacité : elles sont finalisées et expriment une façon de faire, une “technicité”.

Retrouvez ce livre ici